Politique L’historien Marc Ferro s’attaque à la manière dont la grande histoire se fabrique. Selon lui, l’histoire est coquine, et nous réserve des ruses. Conversation à bâtons rompus, avec un érudit charmant.