Politique

En 1996 débutait le conte de fées. Une maison endormie, signée du jeune Horta, 266 chaussée de Haecht à Schaerbeek, rencontrait François Schuiten et Benoît Peeters. Certes, ce n'est pas encore une maison de la grande époque d'Horta mais tout l'art du génial architecte y est déjà en germes. 

Les créateurs des Cités obscures réveillaient la belle, restauraient le lieu, avec une scénographie envoûtante et ouvraient la Maison Autrique fin 2004. Dix ans, de nombreuses expos et 100.000 visiteurs plus tard, il fallait un sérieux rafraîchissement et la Maison Autrique ferme ses porte jusqu’en janvier pour une rénovation et une nouvelle scénographie.