Politique

Comme une illustration de ce mouvement culturel bruxellois (lire ci-contre), aura lieu ce week-end BXLBRAVO, trois jours, du 2 au 4 octobre, où les institutions culturelles bruxelloises, de toutes communautés veulent montrer la diversité de leurs artistes : 110 activités sur 80 lieux. C’est la 3e édition, après 2005 et 2007, d’un événement créé dans la foulée de Bruxelles 2000. Une brochure permet de voir la diversité de l’offre et un pass à 7 euros donne accès à tout. Quelques événements sont particulièrement marquants.

-2dance4hours : un marathon de 24 h non stop de danse dans la chapelle des Brigittines de 16h (vendredi) à 16h le lendemain avec de grands danseurs et chorégraphes aussi bien que des étudiants de Parts.

-Un second marathon au Wiels, le centre d’art contemporain, le samedi de midi à minuit avec "Short tracks", des expos, chaque fois d’une demi- heure, de 24 artistes dont de grands noms comme Ann Veronica Janssens, Michel François, Charlotte Baudry.

-Un 3e marathon, à Passa Porta, le dimanche de midi à 22h, sera consacré à la lecture de textes d’Hugo Claus par une foule de lecteurs plus ou moins connus de Jean-Luc Outers à Guy Verhofstadt et de Jan Fabre à Caroline Lamarche.

-Signalons aussi, pour ouvrir le week-end, de nombreux bals : le "bal total" à Recyclart, une rencontre "Orient -Occident" organisée par la Darkroom, un bal masqué déjanté au Beurschouwburg et une version dansée du karaoké par le duo Delgado Fuchs au Skatepark des Ursulines.

-Bxldomino sera un autre point fort. Un événement fédérateur. La performance aura lieu le 4 octobre à 17h dans un hangar de la porte de Ninove (la zone du canal est un centre important de cette édition de BXLBRAVO). Des artistes, associations de quartier, jeunes et enfants ont mis en place une longue réaction en chaîne : un ballon renverse une bouteille qui se vide dans un seau et il fait déborder, etc. Cela se termine par une succession de feux d’artifice de l’artiste Gwendoline Robin s’inspirant de la vidéo "der lauf der Dinge" de Fischli et Weiss. A côté, il y aura dans un centre ironiquement appelé "Beaubourg", à la rue des fabriques, l’expo Dream Machines, une exposition de vidéos drôles et poétiques et, au 17 rue de la Senne, site de l’ancien laboratoire du ministère des Affaires économiques, on présentera "Artlab", " avec plusieurs laboratoires artistiques qui feront de la contamination artistique expérimentale".

A côté de cela, n’oublions pas le très émouvant spectacle sur la Palestine, "Dhakara" aux Halles, dimanche à 14h et 17h, "L’opéra des marolles" du compositeur Walter Hus entouré de chanteurs amateurs, présenté au KVS. Le groupe Ictus conclura le week-end dimanche par un concert aux Halles de Schaerbeek.

L’objectif des organisateurs est de révéler "une ville qui ne manque pas de talents, une foule de danseurs, de plasticiens, dont le point commun est d’avoir choisi Bruxelles comme champ de leurs explorations artistiques."

Rens.: www.bxlbravo.be