Scènes

Dans « Invited », le chorégraphe Seppe Baeyens abolit les frontières entre public et danseurs, scène et salle


Le danseur et chorégraphe Seppe Baeyens (né en 1981) est étroitement lié aux activités d’Ultima Vez, la compagnie de Wim Vandekeybus. Après un premier spectacle remarqué (« Tornar » en 2015), il vient de créer au KVS, « Invited », une expérience, une utopie, qui veut abolir les frontières entre public et danseurs, entre la salle et la scène. Il veut montrer comment via la danse, un espace commun est possible entre tous, qui permet de retrouver une manière « d’être ensemble ».

La salle est vide, sans gradins ni scène. Juste un long boudin bleu et souple, comme un serpent sur lequel les spectateurs peuvent s’asseoir et qu’ils font ensuite bouger tous ensemble. La salle est plongée dans le noir pour un chant a capella. Un grand cercle se forme au centre comme dans une fête improvisée, un feu de camp géant. On découvre peu à peu que les « danseurs » sont déjà mêlés aux spectateurs. Des « danseurs » dont les caractéristiques cassent à nouveau les codes: ils ont de 7 à 94 ans, viennent de toutes les communautés, certains portent un handicap, d’autres sont quasi virtuoses.

Commence alors un « invitation » (« Invited ») sans cesse réitérée aux uns et aux autres à venir dans le cercle. Tous les fondamentaux de la danse y défilent: marcher, se toucher, se porter, être porté, courir, sauter au-dessus d’un « danseur » couché sur le sol, faire une chaîne. Dans un rythme allant crescendo. L’invitation est douce mais il faut jouer le jeu pour l’apprécier. A un moment, public et danseurs mélangés sont assis dans le noir pour écouter un mini-concert dans la lumière jaune d’un feu le soir.

Bien sûr, une telle expérience a ses limites et il ne faut pas s’attendre à des prouesses de danse. C’est une tentative généreuse de partager l’espace, de réapprendre à regarder et être regardé, de vaincre ses craintes, de renouer le contact et le plaisir de bouger son corps avec d’autres. Comme dans les bals populaires de jadis. La danse est un langage universel, de 0 à 99 ans.


Invited, Seppe Baeyens, Ultima Vez, en tournée en Flandre en mars et avril