Front national VS Madonna: 2e round

AFP Publié le - Mis à jour le

Scènes

Le Front national a déposé jeudi la plainte pour "injure" annoncée depuis plusieurs jours contre Madonna, qui a projeté samedi lors d'un concert en France une vidéo dans laquelle apparaît brièvement la présidente du FN, affublée d'une croix gammée sur le front, a-t-on appris de source judiciaire.

Samedi soir, devant 70.000 personnes réunies au Stade de France, la pop-star américaine a chanté "Nobody knows me" avec, pour l'accompagner, un clip vidéo montrant son visage mêlé à celui de nombreuses personnalités, comme le pape Benoît XVI ou Hosni Moubarak.

La présidente du FN, Marine Le Pen, y apparaissait quelques secondes, juste avant un personnage ressemblant à Adolf Hitler.

"Ce faisant, la requérante a été injuriée. En vérité il a été dit d'elle qu'elle est nazie. Par ailleurs une injure peut parfaitement être réalisée par l'image ou par le dessin", peut-on lire dans la plainte consultée par l'AFP.

Marine Le Pen poursuit par cette action "Madame Madonna Ciccone et tous autres (tous ceux qui ont permis la réalisation de ce spectacle et la projection de cette image)", est-il encore écrit. La présidente du FN se constitue partie civile.

La direction du parti d'extrême droite avait déjà menacé Madonna après une première diffusion de ce clip à Tel Aviv, le 31 mai. La chanteuse de 54 ans doit donner un autre concert en France, le 21 août, à Nice.

Le délit d'injure publique envers les particuliers est passible d'une amende de 12.000 euros.

Publicité clickBoxBanner