Scènes

Après "La Résistante" de Pietro Pizzuti en 2004 et "Dandin in Afrika" d’après Molière en 2011 (qui sera présenté en novembre prochain aux Récréâtrales de Ouagadougou), la nouvelle pièce de Guy Theunissen, mûrie entre France, Belgique et Burkina Faso, clôt une trilogie consacrée à l’Afrique.

Dans une mise en scène cosignée par Brigitte Baillieux et Yaya Mbile Bitang, sous les lumières de Laurent Kaye, l’auteur et directeur artistique du projet, Guy Theunissen, interprète "Celui qui se moque du crocodile " en tandem avec François Ebouele. Celui-ci est Camerounais, né en 1971, celui-là est Belge, né en 1963. Entre eux, une rivière : celle que chacun avait dans la tête et qu’ils ont dû traverser, au propre comme au figuré, pour se rapprocher, se rencontrer. Dans ce spectacle de la Maison éphémère, "pas de personnages mais l’histoire de deux hommes qui tentent de trouver, armés de leurs différences, une vérité qui les rassemble" .

La mémoire et l’histoire, les références, les interférences : une amitié se construit dans l’altérité, avec elle et malgré elle. En l’occurrence sont questionnés le rapport au père, la perception des événements historiques, le pourquoi et le comment du théâtre, l’opposition, l’émotion, la vie en somme.

Bruxelles, Samaritaine, du 18 septembre au 6 octobre. Durée : 1h15. Infos & rés. : 02.511.33.95, www.lasamaritaine.be