Scènes Les laissés-pour-compte se taillent la part du lion aux Rencontres Théâtre jeune public.

L’écho des attentats de Barcelone et Cambrils résonne bien sûr jusque dans les écoles de la ville de Huy réaménagées en salles de théâtre et anime ou plutôt attriste les conversations.

De quoi, paradoxalement, donner plus de sens encore aux Rencontres jeune public qui viennent de démarrer et qui visent avant tout à ouvrir l’enfant et l’adolescent à l’autre comme au monde. Croyant plus que jamais que l’éducation aux cultures pourra un jour faire taire les bombes. Car plus qu’un art, le théâtre jeune public est un combat mené avec les mots, les corps, les rires et les larmes. Qu’on y évoque la tolérance, l’environnement ou les grands tourments de l’enfance.

Des thématiques variées qui se succèdent avec plus ou moins de bonheur et une seule réelle bonne surprise au cours de la première journée des Rencontres, ce "Truelle destin !" qui derrière sa courroie de transmission, prône aussi la rencontre.

(...)