Scènes

Avec “Fugue VR, Réalité mixte” et “VR_I”, on entre littéralement dans la danse. Vertigineuse expérience à vivre ce week-end à Liège dans le cadre du forum Impact. Critique. 

De l’extérieur, rien de spectaculaire. Juste un groupe restreint de spectateurs qui, à l’heure dite, suit le guide jusqu’au lieu de l’expérience. Sacs et manteaux sont laissés de côté. Explications simples de l’équipe d’encadrement : chacun reçoit un masque, on vérifie que tous fonctionnent ; les participants se placent d’abord en cercle, reculent d’un pas. Les dispositifs sont ajustés. Fugue VR, Réalité mixte peut commencer. 

Créé à la Biennale de la danse de Lyon 2018 – où nous l’avons découvert –, le projet réunit le cinéaste Michel Reilhac et le chorégraphe et circassien Yoann Bourgeois, pour une performance filmée dans le magnifique décor de l’ancien Musée Guimet (fermé depuis onze ans, il deviendra en 2021 lieu de création dévolu à la danse et aux arts du cirque).

Dans "Fugue VR, Réalité mixte", la voltige de Yoann Bourgeois est associée à la musique de Philip Glass et au cadre somptueux de l'ancien musée Guimet de Lyon.
© Michel Reilhac

Yoann Bourgeois s’est fait une spécialité des spectacles incluant acrobatie et rebond, et travaille avec un grand sens plastique autour du point de suspension. De lui, le Théâtre de Namur reçut Celui qui tombe, et présentera Scala en janvier. Il sera également aux Halles en mars 2019 avec Minuit.

Film en 3D, à 360°

Si le vertige est un ingrédient indissociable de ses créations, la réalité virtuelle lui donne dans Fugue VR, Réalité mixte un rôle d’autant plus central qu’il ne s’agit plus seulement pour le spectateur de projeter cette sensation mais bien de l’éprouver très directement. Recréation du spectacle Fugue trampoline, la proposition immerge le public dans un film à 360° et en relief, entre l’émerveillement de la voltige et un univers inquiétant. Magnifique.

Parmi les propositions multiples du forum Impact (International meeting in performing arts & creative technologies), en cours jusqu’au 20 novembre dans l’Euregio Meuse Rhin, les deux courtes pièces présentées au Théâtre de Liège ont ceci de singulier et passionnant qu’elles offrent au public de toucher la réalité virtuelle de l’intérieur.

Férus ou non de nouvelles technologies, les aficionados de l’art vivant découvrent ici des dimensions neuves,des territoires inédits où s’invente l’art d’aujourd’hui.

Les participants à "VR_I" vus du bord du plateau. Vécue, la pièce les inclut dans un univers graphique et mouvant saisissant.
© M.Ba.

Le chorégraphe suisse Gilles Jobin est sorti de ses habitudes pour créer avec le studio Artanim VR_I, un espace (visuellement conçu par le styliste liégeois Jean-Paul Lespagnard) où les participants – munis d’un casque, de capteurs de mouvement et d’un ordinateur – non seulement s’inscrivent mais interviennent, dotés chacun d’un avatar.

Plus qu’un espace, d’ailleurs, VR_I propose un récit qui déploie des mondes gigognes. Une palpitante immersion dans une danse neuve qui questionne notre perception et dont la dramaturgie est irriguée du principe même du projet. La mise en abyme dans toute sa splendeur.


  • Liège, Théâtre, jusqu’au 18 novembre. “VR_I”, salle des Nouvelles Têtes, vendredi, séance toutes les 20 minutes jusqu'à 21h, samedi et dimanche entre 14h et 19h30.
    "Fugue VR, Réalité mixte”, salle de l’Œil vert, toutes les 30 minutes vendredi jusqu'à 21h, samedi et dimanche de 14 à 18h.
  • Aussi à l’affiche: “Birdie” par Agrupación Señor Serrano, samedi 17 à 19h, dimanche 18 à 16h, salle de la Grande Main.
  • Forum Impact, jusqu’au 20 novembre. Infos & rés.: 02.342.00.00, www.theatredeliege.be – www.impact-regio.eu