Scènes

Le comédien a fait un triomphe cette saison dans cette célèbre pièce, donnée à la Comédie-Française dans une mise en scène de Jérôme Deschamps, où il interprète le rôle de Bouzin, un minable clerc de notaire. Usant de mimiques improbables, de poses grotesques et capable de rebondir sur des marches d'escalier comme une balle en caoutchouc, il a déclenché des cascades de rires à chacune de ses apparitions sur scène.

Il avait reçu en 2000 le Molière de la révélation masculine pour son interprétation dans "La Main Passe" de Feydeau. Christian Hecq, 46 ans, qui a grandi près de Bruxelles, dans une famille bourgeoise, avait reçu en 1989 l'Eve du meilleur acteur belge. Il a joué sous la direction de Daniel Mesguich ("Dom Juan"), de Jean-Michel Ribes ("Musée haut, musée bas"), avant d'entrer à la Comédie-Française où on l'a vu dans "Cyrano de Bergerac", "Les Joyeuses commères de Windsor" ou "Le Mariage de Figaro".

Il a également été acteur au cinéma, notamment dans "Fauteuil d'orchestre" de Danièle Thompson.