Scènes

Beaucoup plus sérieux qu'on pourrait le croire, le théâtre pour enfants et adolescents, souvent appelé "jeune public" en Belgique, remplit une mission fondamentale : celle de donner accès au théâtre au maximum d'enfants en Communauté française. Mission accomplie pour un quart d'entre eux seulement, si l'on en croit les chiffres publiés chaque année. Il reste donc un gros effort à accomplir mais, comme le disait feu Jacques Zwick, ancien secrétaire général de la Ligue des familles et premier président du Conseil du théâtre pour l'enfance et la jeunesse : "Le théâtre pour adultes a la part du lion, le Théâtre pour enfants a la part du chacal."

Le budget total du théâtre pour l'enfance et la jeunesse n'atteint même pas quatre millions d'euros (3 825 000 euros précisément), soit une somme environ sept fois inférieure à celle du théâtre pour adultes. Ce budget comprend les contrats-programme (3 144 000 euros) dont bénéficient 12 compagnies telles que les Ateliers de la Colline, le Théâtre de Galafronie, le Théâtre du Papyrus, le Théâtre de la Guimbarde, etc. Les douze compagnies agréées - Arts et Couleurs, Cie Gare Centrale, L'Anneau, Une Compagnie... bénéficient de 581 000 euros et une aide à la création (100 000 euros en tout) a été accordée à onze compagnies dont Welcome to the Earth, Cie de l'Arbre Rouge et Foule Théâtre pour la saison 2007-2008.

Bien que certainement insuffisants, comme le rappellent régulièrement les artistes professionnels des compagnies de théâtre jeunes publics, ces chiffres sont en augmentation constante et l'on enregistre sur la période 2001-2008 un accroissement du budget de 11 %.

© La Libre Belgique 2009