Scènes

Création de « Pour en finir avec la question musulmane ». Belle réussite de Rachid Benzine.


Rachid Benzine a tenté un projet culotté et l’a réussi. Il a fallait oser créer une pièce, lui le néophyte en théâtre, le philosophe plus habitué à évoquer dans des livres savants l’Islam des Lumières et Ricoeur et à dialoguer avec les autres religions. De plus, dans « Pour en finir avec la question musulmane » créé mardi à Mons, il veut démonter grâce au rire, nos peurs et fantasmes face aux Musulmans de chez nous, grâce à la caricature au sens noble du terme, celui des gravures de Daumier.