Scènes

théâtre

Anne a 20 ans

La comédienne humoriste Anne Roumanoff, vingt ans de scène au compteur, présente son nouveau spectacle en tournée.

Le 9 avril Namur (081.22.60.26), le 10 à Bruxelles (02.218.20.15), le 15 à Tournai (069.25.30.80), le 17 à Louvain-la-Neuve (010.49.78.00), le 18 à Charleroi (071.31.12.12) et le 19 à Liège (04.223.18.18).

Arrête !

Co-écrit par Dominique Breda et l'équipe, joué par Catherine Decrolier et Jean-François Breuer, mis en scène par Gwen Berrou, le spectacle s'annonce par une série sibylline d'injonctions et se résume en un mot : mystification. Théâtrale bien sûr.

Bruxelles, la Samaritaine, jusqu'au 12 avril. Tél. 02.511.33.95.

Bob Jésus

Didier Gesquière a écrit et joue, seul et mis en scène par Jacques Viala, l'histoire de ce grand professionnel, ce spécialiste, ce croque-mort dans la tradition familiale. Aujourd'hui, Bob Jésus ouvre les portes de sa petite entreprise : rien à cacher, mais un monde à visiter, assorti de questions.

Bruxelles, les Riches-Claires, jusqu'au 26 avril. Tél. 02.548.25.80.

Dialogues d'exilés

Deux exilés, Kalle, l'ouvrier, et Ziffel, le physicien, se retrouvent au buffet de la gare d'Helsingfors pour parler, boire des bières, fumer, faire quelques pas, et discuter à perdre haleine ! Par le Théâtre Vidy-Lausanne, cette pièce de Brecht, passionnément dialectique et drôle, mise en scène et jouée par Valentin Rossier, avec Jean-Quentin Châtelain.

Bruxelles, le Public, jusqu'au 3 mai. Tél. 0800.944.44.

The Goat, or Who is Sylvia

Dans la pièce d'Edward Albee, un architecte marié voit sa vie s'écrouler dès lors qu'il tombe amoureux d'une chèvre. Un questionnement sur les limites d'une société manifestement libérale, mais aussi, pour le spectateur, sur sa propre morale face à certains tabous. Liz Merril met en scène ce spectacle en anglais.

Bruxelles, Comédie Claude Volter, jusqu'au 26 avril. Tél. 02.762.09.63.

Le Naufrage

La vague du destin dépose deux inconnus sur une île. Entre ombre et lumière, ils se cherchent. Entre eux naît une relation empreinte d'humour, de magie, de sincérité. Un texte d'Éric Westphal mis en scène par Isabelle Nasello.

Bruxelles, Centre culturel Bruegel, du 10 au 26 avril. Tél. 02.503.42.68.

Phèdre

La jeune metteur en scène Aurore Fattier poursuit avec Racine, après Feydeau, son exploration du langage amoureux dans le théâtre classique. Passion tragique en l'occurrence. L'ancienneté des vers se mêle ici à la liberté frondeuse du jazz. Avec une équipe de jeunes comédiens autour de Dominique Grosjean dans le rôle-titre.

Bruxelles, Varia, petite salle, jusqu'au 26 avril. Tél. 02.640.82.58.

La prochaine fois, le feu

Le ghetto, la question sociale et raciale : voilà la matière de ce texte de l'auteur noir américain James Baldwin, que Rosa Gasquet porte à la scène avec sobriété, sens musical et sensibilité aux arts de la rue.

Bruxelles, les Tanneurs, jusqu'au 19 avril. Tél. 02.512.17.84.

Qui est le véritable inspecteur Dupif ?

Manoir glauque, brouillard collant, major anglais et mort qui rôde : tous les ingrédients de l'intrigue habitent cette histoire très agathachristienne, signée Tom Stoppard et mise en scène par Olivier Massart. Avec entre autres Laurence Bibot, Joséphine De Renesse, Bruno Georis, Freddy Sicx etNathalie Uffner.

Bruxelles, Théâtre de la Toison d'or, à partir du 10 avril. Tél. 02.510.0.510.

La Traversée de la Mort

Écrite par Jamal Youssfi à partir de témoignages et d'histoires réelles reprises dans la presse, la nouvelle pièce de la Cie les Nouveaux Disparus raconte l'histoire de cinq femmes qui se retrouvent enfermées dans une prison espagnole après avoir tenté l'impossible, la traversée de la Méditerranée en barque pour rejoindre l'Eldorado européen, ce chimérique pays de Cocagne. Entre espoirs et désespoirs, fantasmes et lucidité, rires et larmes, chansons et débats, ces cinq destinées s'affrontent et se croisent au moment où leur sort se joue dans les bureaux de l'administration. Sous chapiteau.

Bruxelles, carré Hôtel des Monnaies (Saint-Gilles) du 9 au 11 avril. Tél. 02.219.11.98.

La Vie de Bernard

Bernard a pourtant tout essayé, de la drague pure et dure au speed dating, en passant par le Web. Mais le célibat lui colle à la peau. Un "one man chaud" interactif de et par Nicolas Buysse, mis en scène par Gabriel Alloing.

Bruxelles, Espace Delvaux, du 10 au 19 avril. Tél. 02.660.49.60.