Scènes

théâtre

A mi-chemin

Un dialogue singulier entre la comédienne Anne Beaupain, les musiciennes Marie-Sophie Talbot (piano et percussion) et Julie Chemin (contrebasse). Car la musique est centrale et porte les atours de "sa majesté le jazz", habillant des bribes d'interviews de femmes proches glanées ces dernières années. Le tout dans une mise en scène de Mathieu Richelle.

Bruxelles, le Public, jusqu'au 28 juin. Tél. 0800.944.44.

Boomerang

De et avec Delphine Ysaye et Alexis Goslain, mis en scène par Patrice Mincke, une sorte de road movie théâtral sur fond de Gainsbourg. "Ils s'aiment et la traversée durera toute une année..." Paul et Béatrice se sont rencontrés un an jour pour jour avant la mort du chanteur. Entre les deux, il y aura la vie qui défile et suscite confidences et aphorismes, un premier baiser, une perte de contrôle, une fuite du destin.

Namur, Jardin Passion, jusqu'au 17 mai. Tél. 0472.96.53.16.

Emma

Entre Bowie, icône androgyne du rock, et Flaubert, l'auteur moustachu de "Madame Bovary", Emma, 17 ans, a vite fait son choix. Mais peut-être a-t-on tort de considérer le vieux Gustave comme l'ennemi des adolescents... Un texte de Dominique Bréda pour la comédienne Julie Duroisin.

Bruxelles, la Samaritaine, jusqu'au 24 mai. Tél. 02.511.33.95.

The Inner Worlds

Claude Schmitz propose un voyage physique (entre deux lieux) en écho au voyage mental d'un personnage qui tente de se situer dans le dédale de ses contradictions. Obscurité du "Souterrain" et lumière aveuglante du "Château", par le créateur du très fort "America".

Bruxelles, Halles & Palais des Beaux-Arts, du 16 au 19 mai. Tél. 070.222.199.

Littoral

Wilfrid apprend la mort de son père en pleine nuit... et en plein acte sexuel. Son père qui l'a abandonné le jour de sa naissance. Son père qu'il n'a jamais vu. Il entreprend alors un voyage initiatique sur les terres de ses ancêtres. Un pays dévasté, dont l'avenir tient dans les mains d'une jeunesse meurtrie et orpheline. Cette pièce, pour laquelle Wajdi Mouawad fut sacré meilleur auteur vivant, est mise en scène au Zut (qui, pour l'occasion, a trouvé refuge au Varia) par Jasmina Douieb.

Bruxelles, Varia (petite salle), jusqu'au 7 juin. Tél. 0498.109.440 ou 02.410.23.20.

Le Mariage de Figaro ou la folle journée

Manigances, mensonges et tromperies; privilèges des nantis, condition de la femme, dictature de l'apparence... il y a tout cela dans ce "Mariage", mais aussi et surtout l'humour et la liberté de Beaumarchais qui, au coeur des Lumières, faisait sauter les verrous de la bienséance et laissait pénétrer les idées nouvelles... Une mise en scène de Michel Kacenelenbogen, avec Benoît Verhaert dans le rôle titre.

Bruxelles, le Public, jusqu'au 28 juin. Tél. 0800.944.44.

Monelle

En résidence artistique aux Tanneurs, c'est dans le cadre du Kunsten que Zouzou Leyens crée ce spectacle adapté du "Livre de Monelle" de l'écrivain français Marcel Schwob (1867-1905) qui, dans une langue étonnamment moderne, raffinée, composite, évoque une "petite prostituée", enfant perdue dans un monde inquiétant, et sa vision de ce qui l'entoure. Ce personnage de l'entre-deux - enfance et âge adulte, pureté et cruauté, conscience et inconscience... - est joué par deux comédiennes adultes et deux petites filles, dans un univers scénique multiple, avec traitement du son et de l'image, musique live, projections.

Bruxelles, les Tanneurs, jusqu'au 17 mai. Tél. 070.222.199.

Az orülrt, az orvos, a tanitvanyok, es az ordög

Et si l'enfant Jésus naissait, aujourd'hui sous les traits d'une fille, dans un garage quelque part en Hongrie ? Et si les Rois mages étaient trois femmes d'affaires venues du Japon par avion ?... Acteur, metteur en scène et auteur, Béla Pintér cultive la confusion des genres, enchevêtre les temporalités et les fictions - ici dans une fable débridée sur l'authenticité et la corruption des sentiments dans une société où tout se marchande, même le sacré.

Bruxelles, Théâtre 140, du 19 au 23 mai. Tél. 070.222.199.

Tempest II

En partant de la "Tempête" de Shakespeare, parabole sur les tentacules du pouvoir, le spectacle du Polynésien Lemi Ponifasio dénonce l'aliénation des minorités ethniques en Polynésie, dans l'après-11 septembre. L'activiste maori Tame Iti de Nouvelle-Zélande, qui interprète le rôle principal, a obtenu de justesse l'autorisation de se rendre en Europe - pour le Kunstenfestivaldesarts. Tame Iti interprète le rôle principal. En parallèle, le KVS propose un colloque sur la suspension des droits civils le 17 mai.

Bruxelles, KVS Bol, du 15 au 17 mai. Tél. 070.222.199.