Scènes

Théâtre, danse

Crime et châtiment

Avocats, magistrats et comédiens composent la distribution de ce spectacle itinérant où les spectateurs, par groupes, parcourront les dédales du Palais de justice pour découvrir l’adaptation, par Bernard Mouffe, du célèbre roman de Dostoïevski.

Bruxelles, Palais de justice, du 31 mai au 15 juin. Tél. 0488.63.83.46.

Les Monologues du vagin - version africaine

Secouée par la violence sexuelle en Afrique noire et particulièrement au Congo, l’Américaine Eve Ensler en tire un texte inédit (traduit par Dominique Deschamps). Nathalie Uffner a décidé de remonter "Les Monologues du vagin" avec, cette fois, un trio de comédiennes africaines : Bwanga Pilipili, Awa Sene Sarr et Babetida Sadjo.

Bruxelles, Théâtre de la Toison d’or, jusqu’au 16 juin. Tél. 02.510.05.10.

Nature aime à se cacher

Mis en scène par Jacques Bonnaffé et chorégraphié par Jonas Chéreau, un propos dansé d’après "Le Visible est le caché" de Jean-Christophe Bailly, sur l’autre, son éloignement, l’animal - qui s’échappe, hors d’une quelconque hominisation, et se révèle d’un autre monde.

La représentation sera suivie de questions-réponses en présence de la philosophe Vinciane Despret.

Bruxelles, Théâtre 140, le 31 mai. Tél. 02.733.97.08.

L’Ombilic des limbes

D’après "Escurial" de Ghelderode et des textes d’Artaud, Andrés Cifuentes met en scène un royaume décadent. La reine, empoisonnée, agonise. Le bouffon soumis accompagne le roi. Le roi souffre d’hallucinations. Le bouffon entretient des relations intimes avec la reine. Il tente d’assassiner le roi. Entre rêve et réalité, au-delà d’un conflit personnel, se font jour les sentiments enfouis d’une humanité dont il ne reste que les instincts primaires de survie.

Bruxelles, salle Delvaux (ULB), du 31 mai au 9 juin. Tél. 0474.34.52.99.

Paix nationale

Les remous qui secouent notre petit royaume ont inspiré à Geneviève Damas cette fable de l’ici et du là-bas, jouée avec Alexandre Von Sivers et mise en scène par Pietro Pizzuti.

Bruxelles, Public, jusqu’au 30 juin. Tél. : 0800.944.44.

Board on, on board

Kyung-a Ryu, danseuse chorégraphe et plasticienne, signe cette pièce inspirée des hypothèses des Grecs anciens sur les quatre éléments - feu, air, terre, eau - et des théories architecturales contemporaines.

Bruxelles, Balsamine, du 30 mai au 2 juin. Tél. 02.735.64.68.

Performance

Trouble #8

Un souffle collectif et parfois pop-rock traverse le programme du festival que les Halles, pour la huitième fois, consacrent à la performance. Les nouveaux médias ainsi que les questions de genre l’habitent également, de même que l’accompagnent des moments de réflexion et de critique. International (les artistes viennent de Belgique, de France, d’Iraq, de Pologne, d’Égypte, du Royaume Uni ), Trouble interroge nos sens et nos esprits par des formes inattendues et des codes bousculés, dans des temps étirés ou concentrés. Un vrai festival de découvertes, accessible, étonnant et festif.

Bruxelles, Halles, jusqu’au 2 juin. Tél. 02.218.21.07.