Scènes

De la danse (un peu), de la présence (beaucoup), de la performance (assurément), du rock (fort), des parallèles et des frictions : voilà de quoi Mauro Paccagnella a farci le 5e tome du cycle "Conti Sparsi".

Deux femmes, une Argentine et une Flamande, une danseuse chorégraphe et une actrice chanteuse, Ayelen Parolin et Ina Geerts, partagent avec une caméra un espace dont on apprend vite qu’elles y sont "en résidence". Clin d’œil à la création doublé de croustillants détails : le lieu est isolé, enneigé, des ours rôdent, un hélicoptère les ravitaille une fois par semaine.

Déglingue glamour, rock’n roll attitude

Sur le plateau et devant l’objectif, elles se glissent dans des postures de divas : déglingue glamour, rock’n roll attitude. Fût-ce par Skype avec sa mère : "On a besoin de contradictions !" lance Ina."Dormir un jour sous un arbre et le lendemain dans un cinq étoiles. Et de romantisme ! Or quoi de plus romantique que de faire cuire un cochon à la broche, sur un feu, dans la neige…"

C’est moins un dialogue qu’une juxtaposition de propos que déploie ici Mauro Paccagnella, par la voix et le corps de ces "personnages" qui n’hésitent jamais à forcer les poses pour mieux les dépasser, les bousculer, révéler leurs fissures. D’invectives en confidences, empruntés à divers textes et grandes figures de la performance ou du rock (de Marina Abramovic à Amy Winehouse ou Nick Cave), les mots jaillissent, entrent en collision, roulent comme les R accentués d’Ayelen, soulèvent échos, fumée, poussière, fantômes.

"Mes idées sont comme des invités pas invités. Elles arrivent en pleine nuit comme des cambrioleurs et font un tapage incroyable", susurre la brune. "Je ne veux plus perdre de temps à plaire à ceux qui ne m’aiment pas", éructe la blonde. L’artifice et la vie se percutent dans "Overthetop", en temps réel. Ça grince, ça résonne, ça fusionne dans un cabaret foutraque et facétieux où se tapit une étrange gravité.

Bruxelles, Brigittines (salle Mezzo), jusqu’au 26 septembre, à 20 h 30. Durée : 50 minutes. De 12 à 14 €. Dans le cadre de Brussels Dance. Infos&rés. : 02.213.86.10, www.brusselsdance.be

Charleroi, les Écuries, le 17 octobre, à 19 h, à la Biennale. Infos&rés. : 071.20.56.40, www.charleroi-danses.be