Peter Pan prend forme

Lud.N. Publié le - Mis à jour le

Scènes

Les filles de Kaat Tilley, Rebekka et Epiphany Vanderhaeghen, 27 et 23 ans, le disent elles-mêmes : "C’est mieux de travailler que de pleurer ." Aussi ont-elles décidé de finaliser le travail de la créatrice flamande, décédée en juin, à 52 ans, d’une infection virale. La styliste, connue pour ses créations féeriques et oniriques, s’était notamment engagée à créer la centaine de costumes pour le spectacle "Peter Pan" dirigé par Luc Petit, dont la première mondiale aura lieu le 21 septembre à Forest-National.

"Elle avait laissé de formidables croquis. C’était très précis. On n’a quasi rien dû y changer", expliquent les sœurs qui ont mis leurs carrières respectives entre parenthèses le temps d’honorer la mémoire de leur mère. "Pour elle, c’était un honneur de faire ‘Peter Pan ’. Elle a toujours adoré l’univers du rêve, de l’imaginaire." D’après Rebekka, le costume préféré de sa mère devait être la fée Clochette. Mais pour Epiphany, il s’agirait du capitaine Crochet ! "Elle a pris énormément de plaisir à créer les costumes des pirates. Ils sont caractérisés, dans le spectacle, par des mouvements plus lents. Maman a adapté les couleurs aux énergies de chacun des personnages."

Avant sa mort, Kaat Tilley avait passé en revue la complexité de chacun des costumes. "C’est le costume de Peter Pan qui a exigé les plus grands efforts", confiait-elle alors. "J’ai surtout joué avec l’idée d’une sorte d’ami de la nature, imaginant de grandes écailles qui glissent les unes sur les autres, une sorte d’armure qui respire. Il est toujours reconnaissable en tant que Peter Pan mais je l’ai interprété différemment. Le costume est très mobile. Quant aux matériaux, j’ai opté pour une sorte de latex doublé de tissu afin d’éviter que le costume ne se déchire." Car la chorégraphie du spectacle demande des costumes à la fois solides et pratiques. Rebekka et Epiphany ont ainsi dû abandonner l’idée de Kaat Tilley d’intégrer des LED dans les ailes de la fée Clochette. "On a cherché des matériaux mais sans succès On a finalement trouvé un tissu fait de fibres chauffantes qui s’éclairent. On espère que ça va marcher !" La fée Clochette sera enveloppée d’une sorte de latex nacré, transparent et blanchi. Si Wendy porte une chemise de nuit en mousseline bleu tendre, les apparitions de la sirène risquent d’en émerveiller plus d’un : "Pour elle, je me suis inspirée du nuage de brouillard qui entoure parfois les anges. La sirène est suspendue dans une sorte de cercle, un drapage transparent. De magnifiques paillettes apparaissent lorsque ce voile disparaît."

Pour le moment, les répétitions battent leur plein. Les 50 acteurs, chanteurs, acrobates et cascadeurs, ainsi que les 105 membres d’équipage porteront leurs costumes dès la semaine prochaine. En coulisses, les couturières y travaillent.

Publicité clickBoxBanner