Scènes C’est comme acteur d’abord que le jeune Pietro, encore étudiant, est repéré par Marcel Delval, qui l’engage pour tourner dans les écoles avec le Groupe Animation Théâtre dans "L’Ours et l’Indien" d’Israël Horowitz. "C’était une école en soi, à la dure : on montait, on démontait. J’ai commencé direct dans le jus." On est en 1978. Il a vingt ans. "Et puis je me suis dit : tant qu’à faire, je rentre au Conservatoire." Il y rencontrera ses maîtres, Pierre Laroche, Claude Etienne, et bientôt Bernard De Coster, de peu son aîné, avec qui se noue "une confiance dingue", une complicité artistique et humaine intense.