Richard Miller obtient la concertation

L. B. et Ph. T. Publié le - Mis à jour le

Scènes

On ne pourra pas dire du ministre des Arts et Lettres Richard Miller qu'il ne mouille pas son maillot. Plus dure que la confrontation de samedi dernier, à Liège, sa rencontre avec le milieu théâtral, jeudi en fin d'après-midi, à Bruxelles, dans un Marni bondé, a duré près de deux heures trente, au cours desquelles les artistes ont clairement exprimé leurs colères voire leurs rancoeurs.

En fin de séance, après avoir annoncé que l'accord pour la construction du nouveau Théâtre national boulevard Jacqmain avait été signé à 14 h 45, le ministre a résumé ses propositions, approuvées par les applaudissements de l'assemblée. En substance, un comité de concertation composé de représentants des différents sous-secteurs de la scène se réunira une fois par mois. La première semaine de septembre verra une large concertation avec l'ensemble du milieu sur la question du décret Picqué de 1999, actuellement réputé inapplicable.

L´Etat doit-il financer l´Art
La création artistique doit-elle selon vous bénéficier des deniers publics ?
Oui, c'est là une chose normale
Non
Sans avis


Voir les résultats
Le ministre a demandé à être jugé non sur le budget de cette année, dont il n'est pas l'auteur, mais sur celui qu'il présentera à l'automne pour l'année 2002. Les artistes l'attendent de pied ferme, comme en témoigne l'ovation qui a salué l'intervention du comédien Christian Crahay sur la misère de la condition sociale de l'acteur en Belgique francophone. Profession sinistrée, sous-payée, paupérisée, humiliée, principale victime du sous-financement des théâtres.

Cette fois, les revendications du secteur culturel semblent avoir été entendues. Une délégation de sept représentants du monde du théâtre et de la musique a en effet été reçue à 11 h 30 jeudi par le ministre-Président de la Communauté française Hervé Hasquin, le ministre des Arts et lettres Richard Miller et le ministre de la Culture et du Budget Rudy Demotte.

REFINANCEMENT MASSIF

Ce «G 7» a remis deux textes en mains propres aux membres du gouvernement présent; l'un concernant les revendications de l'ensemble du secteur, l'autre étant la pétition de Culture et démocratie qui demande à l'Exécutif de la Communauté française de confirmer l'avenir du Théâtre national, de définir une politique culturelle basée sur une vision à long terme, mais aussi que la culture et l'audiovisuel soient confiés à un seul ministre.

Sont aussi demandés un refinancement massif de tout le secteur culturel et des arts de la scène, une remise sur le métier du décret des arts de la scène, une remise en ordre des commissions existantes, un engagement du ministre à mettre de l'ordre dans la situation des artistes, le respect intégral des engagements antérieurs. Entre autres.

Le ministre Hervé Hasquin a notamment répondu que «depuis plusieurs mois, le gouvernement a pris la décision politique de penser à d'autres secteurs que l'enseignement, sous-entendu la culture, dans le cadre du refinancement la Communauté française»

.

© La Libre Belgique 2001

L. B. et Ph. T.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Portrait
    Serge Larivière, personnalité audacieuse et discrète des planches et des écrans

    Figure familière du théâtre belge, mais aussi du cinéma et même de la pub, l'acteur est décédé, à 60 ans.

  2. 2
    Jean Piat, Leopold III et la princesse Lilian

    Le grand comédien qui vient de s'éteindre aimait venir en Belgique. Dans le cadre des tournées théâtrales, on le vit régulièrement sur les scènes bruxelloises et de province. Il y a une dizaine d'années, nous l'avions ainsi encore applaudi au Centre ...

  3. 3
    Interview
    Sylvia Plath, la poétesse éternelle, arrive sur la scène

    « Sylvia », le nouveau spectacle musical de Fabrice Murgia et An Pierlé fait revivre la grande poétesse Sylvia Plath, devenue icône du féminisme américain. Quinze femmes sur la scène, mêlant les genres artistiques, montrent l’actualité et l’urgence ...

  4. 4
    Le Magic Land Théâtre, envers et contre tout

    Sous son épaisse chevelure poivre et sel, un anneau discret dans l’oreille gauche, un regard rieur et un sourire avenant. Et puis, ce grain de voix si particulier qui, dès qu’on vous présente Patrick Chaboud - si vous ne l’aviez pas reconnu au ...

  5. 5
    Un engagement pour des pratiques artistiques éthiques: des chorégraphes belges solidaires des collaborateurs de Jan Fabre

    Suite à la lettre ouverte de vingt (ex-)collaborateurs.trices de Troubleyn dénonçant de graves faits de harcèlement et d'intimidation dans le fonctionnement de la compagnie de Jan Fabre, une centaine de chorégraphes, femmes et hommes, réagissent ...

cover-ci

Cover-PM