Scènes C’est grâce à l’impro notamment qu’il se découvre l’atout, le talent de jouer avec les mots. "Avant de parler, il faut écouter; avant de voir, il faut regarder, explique-t-il. Je suis très attentif à tout ce qui m’entoure. Je suis comme une éponge. J’observe les mots, les phrases. Puis, je les traduis à ma manière, mais je ne sais pas pourquoi ni comment je le fais. C’est assez instinctif. Il faut aussi être à l’écoute de son oreille. Pour moi, les mots sont comme des notes de musique. C’est une écriture musicale. Je cherche la musique. Et plus je la cherche, plus je la trouve."

Stéphane De Groodt revient fouler les planches bruxelloises dans la comédie romantique "Tout ce que vous voulez" avec Bérénice Béjo. De pilote de course à comédien, cet insatiable gourmand s'est prêté au jeu de la confidence. Rencontre.