Scènes

Gratuit, c’est le maître-mot. Mais si vous avez aimé le spectacle, quelques pièces voire un billet sont les bienvenus. La technique dite "au chapeau" est de rigueur au Festival Théâtres Nomades, 9e du nom, qui se tient dans le Parc de Bruxelles du 13 au 16 août. Quatre jours pour une quarantaine de spectacles sélectionnés par la Cie des Nouveaux Disparus.

Autour de la fontaine du Parc de Bruxelles, des roulottes déboulent, des tréteaux sont installés, des estrades dressées, des chapiteaux élevés… Quatre jours durant, le parc va être habité par du théâtre, du cirque, des marionnettes, des contes et autres entresorts et déambulations. Également de la partie, un souk associatif avec animations, stands, découvertes culinaires. Le tout dans une démarche éco-responsable. La 9e édition du festival a d’ailleurs été sélectionnée comme événement pilote dans la prévention et la gestion des déchets.

Théâtres Nomades - et sa philosophie : accessibilité maximale et animation de l’espace public - reçoit l’appui de l’échevinat de la Culture de la Ville de Bruxelles.

Le libre accès, très majoritaire, a cinq exceptions pour autant de spectacles à réservation indispensable : "La Théorie du Y" de Caroline Taillet, le formidable, acrobatique et poétique "Joséphina" de la Cie Chaliwaté, le poignant "Un homme debout" de Jean-Marc Mahy et Jean-Michel Van den Eeyden, le pertinent "Une charge déraisonnable" de Silvia Guerra, et le mentaliste "Expérimental".

Du cirque dans le métro

À noter : du mercredi 12 au vendredi 14 août, la Cie de cirque marocaine Colokolo déambulera sur les lignes 1 et 5 du métro pour inviter les voyageurs à Théâtres Nomades. "Pause… Plus personne ne bouge !" avec, au menu, situations comiques, poétiques, cocasses ou décalées… De 9 à 12h et de 13 à 16h, dans les stations Parc, Arts-Loi, Mérode, Montgomery, Gare centrale, De Brouckère, Sainte-Catherine, Gare de l’Ouest et Saint-Guidon.

Infos : www.theatresnomades.be ou 02.219.11.98.