Scènes

Ces deux-là n’avaient encore jamais été réunis sur scène ou devant la caméra, jusqu’il y a un peu plus d’un an quand proposition leur a été soumise de jouer ensemble dans la pièce “C’était quand la dernière fois ?” de Emmanuel Robert-Espalieu et mise en scène par Johanna Boyé. “On connaissait notre travail mutuel, raconte Virginie Hocq, humoriste et comédienne belge. Je connaissais la filmographie de Zinedine Soualem (La Haine de Mathieu Kassovitz, Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch, Le scaphandre et le papillon de Julian Schnabel, Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon,...) et un peu sa biographie, mais je ne l’avais jamais rencontré”. “Et moi, enchaîne l’acteur et comédien français, quand on me l’a proposé, tout de suite, j’ai su qui était Virginie Hocq parce qu’il y avait un fameux sketche que j’avais vu. Et puis, j’étais allé un peu farfouillé sur YouTube pour voir qui était cette jeune fille”. Virginie Hocq confie : “Les premiers jours, j’étais impressionnée. Regardez, c’est la première fois que vous le voyez, il a un côté un peu sérieux  “Ah bon ? C’est vrai ?”, s’étonne Zinedine Soualem – et quand il répond aux questions, il a un petit côté un peu calme – rire –, mais après trois jours, c’était parti et ça a été merveilleux”. “Tout s’est bien passé très vite, confirme-t-il. On s’est bien entendu, on s’est bien aimé très vite et on s’amuse bien, ce qui est toujours un plus pour ce genre de pièce”.