Scènes

nos choix étoilés (suite)

Honor ***

L’Australienne Joanna Murray-Smith dissèque le couple sous le scalpel du maître chirurgien Armand Delcampe. Michel de Warzée et Cécile Van Snick campent le couple qui fait les frais de l’opération, tandis que la maîtresse (Nathalie Hugo) et la fille (Stéphanie Moriau) font exploser les affects. Créé en langue française à Spa en 2007, ce spectacle dense, retenu et puissant bénéficie d’une remarquable scénographie à miroirs de Lionel Lesire. (Ph.T.)

Bruxelles, Comédie Claude Volter, du 14 au 25 janvier (02.762.09.63). Huy, Centre culturel, le 28 janvier (085.21.12.06). Waterloo, Espace Bernier, le 31 janvier (02.354.47.66). Bertrix, Centre Bohaimont, le 12 février (061.41.23.00). Louvain-la-Neuve, Atelier Théâtre Jean Vilar, du 13 au 20 février (0800.25.325).

Lucrèce Borgia ***

Frédéric Dussenne débarrasse le drame historique de Hugo de son fatras réaliste, dégraisse avec pertinence le texte et obtient un beau spectacle. La vibrante Valérie Bauchau porte bravement l’ambivalence du rôle-titre, une assassine au cœur de mère blessé, entourée par un impressionnant Philippe Jeusette, un Rachid Benbouchta superbe de cynisme et de duplicité, un Juan Martinez qui condense les qualités et les défauts de la jeunesse en révolte contre les crimes et les compromissions de la génération précédente. (Ph.T.)

Mons, Théâtre le Manège, jusqu’au 18 janvier. Tél. 065.39.59.39.

Arlon, Maison de la culture, le 20 janvier. Tél. 063.24.58.50.

Louvain-la-Neuve, Théâtre Jean Vilar, du 27 janvier au 1er février. Tél. 0800.25.325.

Les Monologues du vagin ***

On ne se lasse pas de la recréation réussie de la pièce d’Eve Ensler par Nathalie Uffner qui met en scène la kyrielle de témoignages qui passent du rire aux larmes (l’excision, la violence conjugale ). Tabous et œillères sont à mettre au vestiaire : c’est là toute la force de cette pièce bien balancée, servie cette fois par le trio Marie-Paule Kumps, Delphine Ysaye, Colette Emmanuelle. (S.C.)

Bruxelles, Théâtre Molière, jusqu’au 17 janvier. Tél. 02.510.0.510.

Montedidio, la montagne de dieu

Sur cette "Montagne de Dieu", quartier populaire de Naples, Luca, treize ans (Renzo Eliseo), apprenti "coiffeur pour bois", se lie d’amitié avec don Rafaniello (Luc Brumagne), vieux cordonnier juif. A travers eux, toute la vie de la communauté se tisse et leurs rêves ajoutent de la poésie aux récits réalistes. Une jolie fable adaptée du roman d’Erri de Luca par Grazia Di Vincenzo. (C.P.)

Bruxelles, Théâtre Marni, jusqu’au 15 janvier. Tél. 02.639.09.80.

Narcisse *

Andrés Cifuentes, qui interprète Narcisse avec Sébastien Marchetti et Jérôme Dubois, adapte et met en scène "Narcisse", d’après le mythe d’Ovide, en mettant en valeur l’extrême violence et la frustration sexuelle. Entre jeux de séduction et quête d’identité, les trois hommes et la belle Echo, Linda Jousset, donnent corps au mythe - de manière trop narcissique ? - par l’expression corporelle. (C.P.)

Bruxelles, salle Delvaux (ULB), jusqu’au 24 janvier. A partir de 18 ans. Tél. 0472.20.35.08.

Peter Pan ***

Séduit par la série culte de Régis Loisel, Emmanuel Dekoninck l’adapte à la scène de l’Atelier 210. Un défi relevé haut la main grâce à l’interprétation des comédiens venus rappeler qu’au théâtre, tout est possible. Il suffit d’y croire Avec une Anaël Snoek très crédible en Peter Pan et un terrifiant Philippe Résimont. Foisonnant. (L.B.)

Bruxelles, Atelier 210, jusqu’au 17 janvier. Tél. 02.732.25.98.

Suite en page 23