Scènes

Nos choix étoilés (suite)

Minute papillon

Jeune comédienne, Sandrine Lepage a rencontré des vieilles dames dans des maisons de repos. Des mots, des vies, des réminiscences d’enfance, d’amour, de résignation, des particules de guerre, de gourmandise, de grands et petits moments, tout cela a construit son personnage de Lucette Bonnier, 87 ans, qui vit seule avec les fantômes de son mari et de son perroquet, avec ses souvenirs que le moindre événement ramène à la surface. Un "pas si seule" en scène sensible, fin et juste. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 31 mai. Infos : www.asspropro.be

La Poupée Titanic

A la veille du centenaire du "naufrage du siècle", Thierry Debroux reprend ce spectacle créé en 1999 dans une nouvelle version portée par Jacqueline Bir. Si l’intrigue manque de densité, la scénographie est une bonne surprise. (CdM)

Bruxelles, Théâtre du Parc, jusqu’au 28 mai. Tél. 02.505.30.30.

Printemps dans un jardin de fous

Du murmure au coup de gueule, à tous les vents où souffle le désarroi de la vie privée de sens qu’on nous met sur les bras aujourd’hui. Alain Eloy ébouriffant de vérité et d’ingéniosité, mis en scène par Christian Leblicq sur un texte hautement conscientisant de Henri-Frédéric Blanc. (L.N.)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 25 juin. Tél. 0800.944.44.

So long à bientôt

La très bonne mise en scène de Marc Weiss ne comble malheureusement pas le manque de dramaturgie de ce spectacle visuel où se démènent trois cow-boys hilarants. (CdM)

Bruxelles, Toison d’or, jusqu’au 21 mai. Tél. 02.510.0.510.

Sources

Didier Laloy, accordéoniste enfiévré, accompagne magnifiquement Nono Battesti pour raconter le départ d’Haïti du danseur de hip-hop. Singulier, délicat, envoûtant. (L.B.)

Bruxelles, Théâtre Marni, jusqu’au 18 mai. Tél. 02.639.09.82.

Stabat mater

Travesti en ex-prostituée, fille-mère de douleur, Jean-Marie Pétiniot donne une interprétation inspirée du monologue ravageur de l’Italien Antonio Tarantino. Roland Mahauden crée en Belgique ce premier texte d’un auteur dramatique provocateur et poétique dont on n’a pas fini de parler. (Ph.T.)

Bruxelles, Poche, jusqu’au 21 mai. Tél. 02.649.17.27.

Trois vieilles

Jean-Michel d’Hoop reprend ce 3e volet du triptyque de Jodorowsky. Cyril Briant, Sébastien Chollet, Pierre Jacqmin et Coralie Vanderlinden manipulent à vue des marionnettes grandeur nature, comme dans un cauchemar macabre et grotesque, sous le signe du grand rire salvateur. (Ph.T.)

Bruxelles, Balsamine, jusqu’au 28 mai. Tél. 02.735.64.68.

Un fil à la patte

Michel Kacenelenbogen met en scène ce "tube" de Feydeau avec un sens du rythme enlevé. La joyeuse troupe de comédiens incarne cette histoire d’amant dans le placard et de portes qui claquent avec brio. Désopilant ! (CdM)

Bruxelles, Public, jusqu’au 25 juin. Tél. 0800.944.44.