Scènes

Nos choix étoilés (suite)

L’Institut Benjamenta

Habile et subtile adaptation, par Nicolas Luçon, du roman de Robert Walser, ce mille-feuille, insaisissable et dense, mêle fatalisme et autodérision. (M.Ba.)

Liège, Manège, jusqu’au 27 octobre. Tél. 04.342.00.00.

Le KWTZ et autres pièces

De Guitry, cinq pièces courtes pour une soirée "champagne", menée avec entrain par un carré de comédiens tout à la joie de ces textes impertinents et séducteurs. Léonil McCormick, Delphine Charlier, Bernard d’Oultremont et Laure Tourneur communiquent leur plaisir au public et invoquent même Claude Volter pour réaffirmer leur credo théâtral. (Ph.T.)

Ittre, la Valette, jusqu’au 4 novembre. Tél. 067.64.81.11.

Mille francs de récompense

Pour ses vingt ans, la troupe Théâtre en Liberté rend hommage à l’œuvre scénique de Victor Hugo. Jean-Henri Compère porte à bout de bras ce mélodrame subversif au dénouement shakespearien, qui aligne 22 artistes sur le plateau. Mise en scène maîtrisée de Daniel Scahaise. (Ph.T.)

Bruxelles, Martyrs, jusqu’au 27 octobre. Tél. 02.223.32.08.

Les Monologues de la marijuana

Sur le modèle des "Monologues du vagin", cette pièce de trois auteurs new-yorkais met en scène des expériences de l’herbe qui fait rire. Parfois pathétique, mais souvent drôle, le spectacle est furieusement univoque et incitateur. (CdM)

Bruxelles, Poche, jusqu’au 4 novembre. Tél. 02.649.17.27.

New York

Dominique Bréda revient à l’émotion avec l’histoire d’un homme errant sur les lieux où son père s’est suicidé. Pas si désespérant, le texte jalonné d’humour est servi par Emmanuel Dekoninck, Alexandre Crépet et Alexis Goslain. (CdM)

Bruxelles, Riches-Claires, le 24 octobre. Tél. 02.548.25.80.

Les Pères

Ce rôle si universel et si divers, Julie Annen est partie à sa rencontre, à l’écoute. Elle le transcrit sur scène grâce à trois acteurs complices et singuliers, dans un bref spectacle à la fois kaléidoscopique et choral. Touchant. (M.Ba.)

En tournée jusqu’au 23 novembre. Infos : www.asspropro.be

La Puce à l’oreille

Un vaudeville plus vrai que nature signé Georges Feydeau mais très subtilement adapté au goût du jour pour livrer en fin de compte un spectacle jeune, dynamique et divertissant sans la moindre longueur. Superbe délassement. (Y.C.)

Bruxelles, le Public, jusqu’au 27 octobre. Tél. 0800.944.44.

Ravissement

Le conte métaphorique et autobiographique de Mélanie et Estelle Rullier, très séduisant dans la forme, ne sort guère sur le fond du ressassement de son sujet : le chaos après la rupture, la relation parent-enfant, les tentatives de reconstruction. De la justesse mais des longueurs. (M.Ba.)

Bruxelles, Balsamine, jusqu’au 27 octobre. Tél. 02.735.64.68.

Traces

Lecture la tête en bas, notes pianotées, cadavres exquis tracés au sol, skateboard, main à main, chant, humour et surtout, de bout en bout, une vraie énergie poétisée : le cirque de la Cie québécoise les Sept Doigts de la main est humain, personnel, fragile, novateur, audacieux et tellement généreux. (L.B.)

Bruxelles, Wolubilis, du 25 au 27 octobre. Tél. 02.761.60.30.