Scènes Danse Avec "WaW [We are Woman]", Thierry Smits livre une ode à tous les genres.

Une rangée de vestiaires aux portes jaunes. Trois bancs. Des cris d’une foule en liesse. Des battements de mains. Dans des mouvements ultra-cadencés, tels des automates, les gagnants d’un match de foot, en vareuses noir-jaune-rouge, font leur entrée sur scène. Bras levés, accolades, démonstrations de biceps, regards fiers… Le chorégraphe belge Thierry Smits, avec sa compagnie Thor, immerge les spectateurs dans l’univers du foot, gonflé à la testostérone, qu’il pousse jusqu’à la caricature, quitte à ridiculiser un brin, avec une touche d’humour, ces onze hommes galvanisés par leur victoire. Tandis qu’ils se déshabillent, ils entonnent "As long as it’s a man’s beer. Beer to drink in good cheer…" Le rythme est saccadé, musclé, viril.

(...)