Scènes Josse De Pauw dans un monologue musical, au KVS, sur le thème des "Héros".

Je ne suis pas un héros", chantait Daniel Balavoine. Josse de Pauw ne dit pas autre chose dans son monologue qui est comme une longue réflexion, souvent lente et répétitive comme une litanie, sous le titre "Les héros", créé au KVS.

Il est seul en scène, formidable de présence, ressemblant de plus en plus à un sage Chinois, rasé avec une longue barbe et racontant par bribes le traumatisme qu’a vécu son personnage. Quand, se promenant le long d’un canal, une petite fille est tombée à l’eau et qu’il n’a pas pu la sauver car il ne savait pas nager. Pouvons-nous encore être des héros ? Risquer notre vie pour en sauver d’autres ? Aurions-nous été des héros pendant la guerre ?