Série TV

Alexandra Ehle (Julie Depardieu) a la réputation d’être la meilleure légiste de France. Une passionnée qui peine à se cantonner aux observations d’ordre médico-légal. Pour elle, chaque corps est une énigme, un puzzle qu’il s’agit de reconstituer au plus vite. Et ce matin, elle est servie puisque la police ne lui a apporté qu’une main à analyser. Là où d’autres s’arrêteraient aux constatations d’usage (sexe, âge, morphologie, origine ethnique,...), Alexandra ne peut s’empêcher d’aller beaucoup plus loin, pressée de trouver les réponses que la police tarde à lui apporter. Ses relations avec le commandant Antoine Doisneau (Bernard Yerlès) sont souvent tendues car la jeune femme pulvérise les règles de droit élémentaires.

Personnage fantasque et imprévisible, "Alexandra Ehle" mène ses propres enquêtes, fonçant partout tête baissée, tout en baladant "Monsieur", son Golden Retriever. "J’utilise mes yeux car les gens mentent tout le temps" affirme celle qui n’hésite pas à travestir la réalité pour arriver à ses fins.

Bourreau de travail, Alexandra passe énormément de temps dans sa salle d’autopsie où elle tente de reconstituer la trajectoire de vie de ceux dont le corps vient de lui être confié, au détriment de ses propres relations sociales... Et lorsque la nuit tombe sur l’Institut médico-légal de Bordeaux déserté par ses collègues, Alexandra n’hésite pas à dormir sur une de ses tables d’examen parmi ses bocaux et ses instruments de travail…

Créé par Elsa Marpeau et réalisé par Nicolas Guicheteau, le pilote de cette nouvelle série est à découvrir ce dimanche à 20h50 sur La Une (mardi à 20h55 sur France 3). Légère et enlevée, cette série devrait plaire à un public peu impressionné par les cadavres. On n’est pas dans la série "Bones" mais on y retrouve la fascination pour les insectes et l’anatomie. Avec cette indépendance et cette petite touche de folie qui font songer à l’ancienne héroïne de "Profilage".

© D.R.