Série TV

Après avoir célébré les minorités l'an dernier, le millésime 2018 des Emmy Awards, premier à avoir mûri sous le signe du mouvement #MeToo, pourrait faire lundi soir la part belle aux femmes et à "La Servante Ecarlate", au détriment des héros de "Game of Thrones", de retour dans la compétition.

"The Handmaid's Tale: La Servante Ecarlate" explore une Amérique en proie à un régime théocratique et rétrograde dans lequel les femmes fertiles, devenues très rares, sont réduites à l'état d'esclaves vouées à la reproduction.

La série produite par la chaîne Hulu avait reçu cinq récompenses lors de la précédente édition, dont l'Emmy de la meilleure série dramatique et celui de la meilleure actrice dramatique pour une Elisabeth Moss poignante dans le rôle titre.

Cette adaptation d'un roman de la Canadienne Margaret Atwood cristallise les craintes de nombre d'Américains, notamment à Hollywood, inquiets de la nomination par le président Donald Trump d'un juge catholique conservateur à la Cour suprême.

Avec 20 nominations et déjà trois récompenses, dont celle de la "meilleure actrice invitée" pour Samira Wiley, "La Servante Ecarlate" pourrait réussir un doublé au Microsoft Theater de Los Angeles. "Je pense que +La Servante Ecarlate+ va gagner, la série fait écho à de nombreuses préoccupations que les gens ont en ce moment, je pense que ce sera leur année", a pronostiqué pour l'AFP Tim Gray, rédacteur en chef du magazine spécialisé Variety.

Le site Gold Derby voit lui aussi la série en grande gagnante de la soirée de remise de ces prix convoités, équivalents des Oscars pour la télévision.

Absente l'an dernier en raison d'un calendrier de diffusion défavorable, la célébrissime série "Game of Thrones" produite par HBO a quant à elle déjà récolté sept récompenses dans des catégories techniques la semaine dernière, lors des Creative Awards.

C'est elle qui compte le plus de nominations (22), juste devant l'émission satirique culte du petit écran américain, le "Saturday Night Live" désormais internationalement célèbre pour les imitations de Donald Trump par Alec Baldwin. Primé l'an dernier, l'acteur est de nouveau nominé pour cette 70e édition.

En 2016, la saga du Trône de Fer avait récolté douze Emmy Awards, devenant la série la plus titrée depuis la création de ces récompenses en 1949.

Atlanta, Versace et Mme Maisel

"The Americans", saga FX sur des taupes soviétiques du KGB durant la Guerre froide et dont la sixième et dernière saison s'est terminée au printemps, peut aussi créer la surprise, de même que d'autres concurrents sérieux comme le western futuriste "Westworld" et ses androïdes trop humains (HBO encore) ou les succès du site de streaming Netflix ("The Crown" sur la reine Elizabeth II d'Angleterre, la série fantastique et rétro "Stranger Things").

"House of Cards", dont la production a été mise à mal par les accusations d'agression sexuelles contre Kevin Spacey, est en revanche hors course.

Côté comédie, les quelque 22.000 professionnels de l'Académie appelés à voter avaient l'embarras du choix. En l'absence de la satire politique "Veep", régulièrement primée mais dont la diffusion a été chamboulée en raison du cancer dont souffre l'actrice principale Julia Louis-Dreyfus, ou de "Roseanne", arrêté en juin après un tweet raciste de sa star pro-Trump Roseanne Barr, "Atlanta" semble avoir ses chances.

Cette série, qui porte un regard décalé sur la scène rap de la capitale de Géorgie, avait déjà été récompensée l'an dernier, notamment à travers son acteur principal et scénariste Donald Glover, alias Childish Gambino.

Si les femmes ont vraiment le vent en poupe cette saison, "La Fabuleuse Mme Maisel" d'Amazon tiendra aussi la corde, avec Rachel Brosnahan en lice pour la meilleure actrice d'une comédie.

Artistiquement autant que statistiquement, le casting de "Game of Thrones" a ses chances avec la famille Lannister à l'avant-garde: Lena Headey (Cersei), Nikolaj Coster-Waldau (Jaime) et Peter Dinklage (Tyrion) ont été nominés, tout comme leur ennemie jurée Diana Rigg (Olenna Tyrell).

L'équipe de "The Assassination of Gianni Versace" pourrait aussi compléter sa collection de récompenses: Penelope Cruz (Oscar en 2009 pour son rôle dans "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen), Edgar Ramirez (César du meilleur espoir pour "Carlos" d'Olivier Assayas) et le chanteur Ricky Martin (deux Grammy Awards pour ses albums) sont tous trois nominés.


Les principales nominations

Voici les principales nominations aux 70e Emmy Awards.

- Meilleure série dramatique -

"Game of Thrones"

"Stranger Things"

"The Americans"

"The Crown"

"The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

"This Is Us"

"Westworld"

- Meilleure comédie -

"Atlanta"

"Barry"

"Black-ish"

"Larry et son nombril"

"GLOW"

"La Fabuleuse Mme Maisel"

"Silicon Valley"

"Unbreakable Kimmy Schmidt"

- Meilleure mini-série -

"L'Aliéniste"

"Genius: Picasso"

"Godless"

"Patrick Melrose"

"The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story"

- Meilleur acteur dans une série dramatique -

Jason Bateman, "Ozark"

Sterling K. Brown, "This Is Us"

Ed Harris, "Westworld"

Matthew Rhys, "The Americans"

Milo Ventimiglia, "This Is Us"

Jeffrey Wright, "Westworld"

- Meilleure actrice dans une série dramatique -

Claire Foy, "The Crown"

Tatiana Maslany, "Orphan Black"

Elisabeth Moss, "The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

Sandra Oh, "Killing Eve"

Keri Russell, "The Americans"

Evan Rachel Wood, "Westworld"

- Meilleur acteur dans une série, comédie -

Anthony Anderson, "Black-ish"

Ted Danson, "The Good Place"

Larry David, "Larry et son nombril"

Donald Glover, "Atlanta"

Bill Hader, "Barry"

William H. Macy, "Shameless"

- Meilleure actrice dans une série, comédie -

Pamela Adlon, "Better Things"

Rachel Brosnahan, "La Fabuleuse Mme Maisel"

Allison Janney, "Mom"

Issa Rae, "Insecure"

Tracee Ellis Ross, "Black-ish"

Lily Tomlin, "Grace et Frankie"

- Meilleur second rôle masculin dans une série dramatique -

Nikolaj Coster-Waldau, "Game of Thrones"

Peter Dinklage, "Game of Thrones"

Joseph Fiennes, "The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

David Harbour, "Stranger Things"

Mandy Patinkin, "Homeland"

Matt Smith, "The Crown"

- Meilleur second rôle féminin dans une série dramatique -

Alexis Bledel, "The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

Millie Bobby Brown, "Stranger Things"

Ann Dowd, "The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

Lena Headey, "Game of Thrones"

Vanessa Kirby, "The Crown"

Yvonne Strahovski, "The Handmaid's Tale: la servante écarlate"

Thandie Newton, "Westworld"

- Meilleur second rôle masculin dans une série, comédie -

Louie Anderson, "Baskets"

Alec Baldwin, "Saturday Night Live"

Tituss Burgess, "Unbreakable Kimmy Schmidt"

Brian Tyree Henry, "Atlanta"

Tony Shalhoub, "La Fabuleuse Mme Maisel"

Kenan Thompson, "Saturday Night Live"

Henry Winkler, "Barry"

- Meilleur second rôle féminin dans une série, comédie -

Zazie Beetz, "Atlanta"

Alex Borstein, "La Fabuleuse Mme Maisel"

Aidy Bryant, "Saturday Night Live"

Betty Gilpin, "GLOW"

Leslie Jones, "Saturday Night Live"

Kate McKinnon, "Saturday Night Live"

Megan Mullally, "Will & Grace"

Laurie Metcalf, "Roseanne"

- Emissions et séries avec le plus de nominations -

"Game of Thrones" - 22

"Saturday Night Live" - 21

"Westworld" - 21

"The Handmaid's Tale: La servante écarlate" - 20

"The Assasination of Gianni Versace: American Crime Story" - 18

"Atlanta" - 16

"The Marvelous Mrs. Maisel" - 14

- Diffuseurs avec le plus de nominations -

Netflix - 112

HBO - 108

NBC - 78

FX - 50

CBS - 34