Fillion: "Castle pense être cool, c'est ça qui est drôle !"

Entretien: Karin Tshidimba à Monte-Carlo Publié le - Mis à jour le

Série TV La rencontre entre Nathan Fillion et son personnage de Richard Castle n'est pas due au hasard. C'est un rôle qui a convaincu l’acteur dès la première lecture. "Je voulais vraiment ce rôle. Car le personnage m'amusait et que je savais que je pouvais l'interpréter. J'ai dit aux producteurs: ne cherchez plus, cet homme c'est moi. C'était la première fois que cela m'arrivait de parler ainsi. Et ça a marché !"

"J'aime interpréter des personnages un peu fous, délirants, qui vont échouer ou s'empêtrer dans des plans foireux, tout en sachant que c'est un personnage que je joue. Cela me convient bien. Castle pense qu'il est cool et brillant, c'est ça qui est drôle! C'est toujours plus facile de faire rire les gens à vos dépens."

Et que pense le comédien de l'effet "Clair de lune" qui prétend que lorsque deux partenaires flirtent un très long moment et finissent par être ensemble - comme dans la série du même nom ¬- cela nuit gravement aux audiences de la série?

"Effectivement il faut se montrer très prudent et c'est une question à laquelle les auteurs sont très attentifs car cet effet 'Clair de lune' entraîne souvent la mort de la série. Sur quatre saisons, les auteurs ont été très subtils et ont réussi à maintenir cette attirance et cette tension entre Castle et Beckett, tout en maintenant les deux personnages séparés. Sans vouloir trop en dévoiler, cette fin de saison va un peu changer la donne, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne vont pas continuer à rencontrer de nombreux problèmes entre eux" lâche-t-il avec un regard appuyé.

Ce mercredi, dans La Libre, découvrez l'entièreté de l'interview.

Publicité clickBoxBanner