Imparable Dallas

K.T. Publié le - Mis à jour le

Série TV

Sous le soleil du Texas, les filles sont fourbes, les garçons ombrageux et le pétrole continue à rendre fou. Stetson, Santiag et belles cylindrées ont toujours droit de cité dans le paysage de Southfork, où les deals se concluent par une poignée de mains et les recettes de famille se transmettent avec soin. En découvrant "Dallas 2012" le 13 juin, le téléspectateur a forcément été frappé par le côté immuable de l’intrigue. La nouvelle génération a repris les querelles des paternels à son compte et si John Ross Jr voit toujours rouge, lorsqu’il s’agit de compter les billets verts ou les barils de pétrole, Christopher, le fils adoptif de Bobby, ne jure que par les énergies renouvelables, ce qui envenime encore la querelle entre cousins...

Liaisons dangereuses, mensonges, secrets, chantages, manipulations, éthique des gentils contre avidité des méchants : 30 ans après, les travers sont restés. Et tout le monde semble s’accommoder de ces rebondissements à répétitions, notamment le public, qui s’est rué en nombre (6,8 millions) sur le nouveau rendez-vous qui lui était fixé. Résultat : la petite chaîne TNT vient d’annoncer que la série serait renouvelée pour une saison 2 (15 épisodes), malgré la perte importante de téléspectateurs depuis le lancement, dopé par un impressionnant effet d’annonce. Avec trois figures historiques au générique : JR (Larry Hagman), Sue Ellen (Linda Gray) et Bobby (Patrick Duffy) et quelques "nouveaux" connus (Jesse Metcalfe, Brenda Strong et Josh Henderson, issus de "Desperate Housewives", maître soap des années 2000), l’effet de curiosité était assuré... La RTBF y croit et la proposera à la rentrée.

Publicité clickBoxBanner