Série TV

A quoi reconnaît-on une grande série? 

A sa capacité à transcender les catégories et les attentes et à surprendre son public. A sa richesse de représentation et à sa complexité de narration. Aux énigmes et aux abîmes qu’elle révèle bien plus qu’elle ne les résout. Aux horizons qu’elle embrasse. Toutes ces raisons qui font de ses personnages des figures inimitables et inoubliables à la fois. A toutes ces qualités s’ajoute parfois un autre indice : l’absence de nomination aux Golden Globes ou aux Emmy Awards. Trop singulière pour être reconnue et célébrée par le plus grand nombre, la série The Leftovers **** compte une foule d’admirateurs indéfectibles qui savent que le temps fera son office, lui attribuant les lauriers qui lui sont destinés. Comme ce fut le cas pour "The Wire". Jamais récompensée, aujourd’hui encensée.

Cette 3e saison tourne tout entière autour de questions d’espoir et de foi alors que le 7e anniversaire de la Soudaine Disparition de 2 % de la population mondiale approche à grands pas et que le Révérend Jamison tente de rassembler ses ouailles à Miracle en vue du jour J. Mais, pour cela, il doit convaincre Kevin de rentrer au bercail. Prévoyant le grand Déluge, Damon Lindelof et Tom Perrotta, auteur du livre originel, bouclent leur voyage initiatique entamé en 2014.

La richesse narrative et la profondeur d’analyse de "The Leftovers" se révèlent au fil d’épisodes dévoilant une cartographie impressionnante de notre monde en quête de sens. Du grand art porté par une intrigue bouleversante, des acteurs inspirants, une réalisation ciselée et un montage haute couture. En huit épisodes seulement, Damon Lindelof, qui confesse avoir fait de cette question le cœur de son existence et de sa réflexion d’auteur, réalise un travail d’orfèvre.


--> L’intégrale de la série (3 saisons - 28 épisodes) est disponible en coffret DVD édité par Warner.