Les Frères Scott : des adieux passés inaperçus

Caroline Grimberghs Publié le - Mis à jour le

Série TV Les séries US se multiplient à l’envi. Chaque saison offre une nouvelle fournée de soaps en tous genres. Pas tous bons, certains ne passent pas le premier hiver et sont annulés au bout de quelques épisodes. D’autres démarrent sur les chapeaux de roues avant de s’essouffler et de décevoir au bout de quelques saisons. D’autres encore, plus rares, parviennent à fidéliser sur la durée et à empiler les coffrets DVD. C’est le cas de la série « Les Frères Scott » qui, au bout de 9 ans de bons et loyaux services pour la chaîne CW a fini par tirer sa révérence, sans que personne ne s’en rende compte.

Née sur les cendres encore chaudes de la série pour ados Dawson’s Creek, la série est tournée au même endroit, dans les rues de Wilmington, Caroline du Nord. Capedise, pour les héros de Dawson, deviendra Tree Hill pour les personnages des Frères Scott qui y vivront leurs déboires d’adolescents tout ce qu’il y a de plus US : cheerleaders, basketteurs, déceptions amoureuses, fusillade dans le lycée, prise d’otages et autres meurtres en pagaille. Pour une série qui démarrait comme un classique « high school soap », les choses ont légèrement dérapé dans les dernières saisons. En mal d’inspiration sans doute, son créateur, Mark Schwahn, a affublé ses héros d’histoires de plus en plus cocasses et de moins en moins crédibles qui ont, sans doute, couru à sa perte.

Mais il serait injuste de ne pas reconnaître que tenir 9 saisons dans le climat concurrentiel actuel du petit écran est une belle performance. Que l’on doit sans doute à l’affection que ressentent les téléspectateurs à l’égard des héros qu’ils ont vu grandir. Brooke est passée de la peste de service malheureuse en amour à une jeune chef d’entreprise pleine de succès, privé et professionnel. Hailey, l’intello, s’est reconvertie en chanteuse menant de front une vie de famille parfaite. Nathan Scott a vu partir son frère, Lucas, héros des premières saisons, et a relevé comme il se doit le défi de devenir ainsi le personnage central d’une série qui entamait son déclin. Des nouveaux personnages ont remplacé le départ des anciens. Moins attachants car n’ayant pas grandi avec les milliers de téléspectateurs qui suivent le show depuis près d’une décennie.

Ils ont tiré leur révérence le 4 avril dernier, dans l’indifférence la plus totale. Sur un épisode pour le moins consensuel dont l’objectif était, clairement, de laisser le spectateur sur une image positive, rassuré de savoir que ces potes de lycée continueront à vivre heureux jusqu’à la nuit des temps.

Publicité clickBoxBanner