Série TV

Deux années ont passé. Lise (Julie de Bona) a épousé Clovis (Lannick Gautry). Ensemble, ils ont eu un joli petit garçon, Tom. Lise est capitaine de police, Clovis, commandant de gendarmerie. Chacun donne le change, mais ils restent marqués par les circonstances douloureuses qui ont entouré leur rencontre.

La mère de Lise (Marie-Anne Chazel) vit maintenant près d’eux à Annecy dans une splendide maison de retraite et de soins où elle tente, de toutes ses forces, de repousser les assauts d’Alzheimer.

Un matin, un appel tire Lise de son lit. Un homicide a été commis, le cadavre d’une jeune femme a été découvert, une affaire qui rappelle de mauvais souvenirs à tout leur entourage car Lise et Clovis vont à nouveau enquêter de front. Le succès du Mystère du lac, en septembre 2015 (6,4 millions de téléspectateurs sur TF1 et 450 000 en moyenne sur la RTBF), a entraîné la réalisation de cette suite. Si on retrouve Lannick Gautry et Marie-Anne Chazel, en revanche la comédienne principale a changé : Julie de Bona remplace Barbara Schultz, partie sur d’autres projets.

Le cadre, lui, n’a pas varié d’un iota : Annecy et son fameux lac restent au cœur de cette nouvelle intrigue en 8 épisodes. Nouveaux venus au casting : Clément Manuel et Julie Depardieu qui cache, elle aussi, un lourd secret. Si le titre de la saga a changé, la recette demeure : meurtres, enquêtes, secrets et mensonges prouvent que le nouveau mystère est toujours aussi épais autour du lac d’Annecy, à l’impressionnante photogénie.

Deux ans après le décès du criminel sur lequel elle avait tiré, Lise assure ne plus être la même et avoir mûri. A-t-elle réellement surmonté ce traumatisme ?

Bruno Dega et Jeanne Le Guillou qui signent les nouveaux scénarios du Tueur du lac ** , y ont insufflé les mêmes ressorts et piments que lors du premier banquet. Les convives, invités mardi dès 20h25 sur La Une par le réalisateur Jérôme Cornuau, devraient y retrouver les saveurs qu’ils avaient aimées.