Série TV

"Mad Men", portrait au vitriol d'une agence de publicité dans les années 60, confirme ainsi son succès critique et public, et "30 Rock", qui raconte sur un ton humoristique la vie quotidienne dans une chaîne de télévision, réussit l'exploit d'être récompensée pour la troisième année consécutive.

Le reste du palmarès des principales distinctions de la 61e cérémonie des Emmy Awards est presque la copie conforme de celui de 2008. Côté drame, Glenn Close est ainsi à nouveau récompensée pour "Damages", tout comme Bryan Cranston pour "Breaking Bad", alors qu'Alec Baldwin conserve sa couronne de meilleur acteur comique, pour "30 Rock".

La seule surprise est venue de l'actrice australienne Toni Collette, distinguée meilleure actrice dans une série comique pour "United States of Tara", où elle interprète une femme jonglant entre ses personnalités multiples et une famille dysfonctionnelle.

"Grey Gardens", le récit de l'histoire vraie de la tante et de la cousine de Jacky Kennedy Onassis, a remporté l'Emmy du meilleur téléfilm, et a offert à Jessica Lange, deux fois oscarisée, le premier Emmy de sa carrière.