Série TV

Si cette saison 2 de "Top of the Lake" reprend quelques-uns des thèmes déjà exploités précédemment (la violence faite aux femmes, la solidarité féminine…) sa tonalité générale est très différente.

Il ne s’agit pas d’un chœur de femmes fragiles mais solidaires, fortes ensemble, comme en abritait le camp "Paradise" de la saison 1. Cette fois, ce sont des voix solitaires qui tentent de se faire entendre : la femme bafouée, la mère délaissée et amère, l’adolescente frondeuse et subjuguée (Alice Englert) et quelques autres âmes sérieusement à la dérive. Face à elles, des mâles aux profils peu reluisants : un pervers narcissique, un ado attardé et obsédé, des collègues machos et franchement lourdauds…