Série TV Dans "Souviens-toi" Marie Gillain soigne une fillette devenue amnésique suite à un drame. Sur La Une, à 20 h 55.

Dans " S ouviens-toi", je joue le rôle d’une pédopsychiatre qui accompagne une fillette, Madeleine, devenue muette à la suite d’un important traumatisme : toute sa famille a été assassinée devant elle. Or cette praticienne a elle-même vécu un traumatisme majeur. J’ai beaucoup aimé cette partie de l’intrigue qui parle des nœuds familiaux et qui est enracinée dans l’humain. C’était une belle écriture, assez profonde" , a expliqué l’actrice Marie Gillain lors de sa rencontre avec la presse lors du Festival de Monte-Carlo.

Sous des dehors faussement classiques, cette "série policière développe une part plus intimiste autour des relations humaines et des traumas" , souligne la comédienne.

Régulièrement, la réalisation de Pierre Aknine nous permet en effet de nous glisser dans la peau de Madeleine qui voit les adultes qui l’entourent mais ne les entend pas. Souffrant d’un syndrome post-traumatique aigu avec amnésie et désintéressement de la réalité, Madeleine est mutique et sans réaction, indifférente à tout… Elle a juste réussi à écrire son nom et son prénom.

Face à cette enfant emmurée dans le chagrin et le silence, Benoît Belgarde (Sami Bouajila) réagit comme un père avant même de faire appel à ses réflexes de policier chevronné. C’est lui qui décide de contacter la pédopsychiatre réputée (Marie Gillain) croisée lors d’une précédente enquête. Mais celle-ci ne veut plus entendre parler de la police depuis l’enquête bâclée sur le suicide de sa fille. En colère, elle propose un marché au policier : elle prodiguera des soins à Madeleine si Belgarde accepte de rouvrir l’enquête sur Lila.

Avec Souviens-toi, France 2 parie sur un duo original fonctionnant de manière très organique. Deux êtres "très investis dans leur mission et travaillant en dehors du cadre". Leur quête parallèle de la vérité (sur la mort de Lila et sur celle des parents de Madeleine) revêt des contours singuliers et évolue régulièrement hors des sentiers battus.

Thrillers psychologiques français

Les six épisodes bénéficient d’une belle ambiance sonore et d’un montage fluide. La réalisation de Pierre Aknine est harmonieuse avec des flous artistiques et des angles travaillés qui permettent de visualiser ce qu’est le phénomène de transfert en psychiatrie.

Le hasard du calendrier veut d’ailleurs que France 2 diffuse cette semaine une autre série portant sur un enfant en difficulté présentant des troubles psychologiques potentiels dans la série "Maman a tort". Deux enquêtes mêlant drame familial et enquête policière.

Entièrement tournée en Belgique, cette mini-série offre un joli rôle à Philippe Duclos et au Belge Gilles Vandeweerd. Quant à Marie Gillain, séduite par cette première aventure en télévision, la comédienne a ensuite accepté le rôle principal de la série "Speakerine" récemment diffusée en France. Une corde supplémentaire à son arc (à côté du théâtre et du cinéma) et de nouvelles perspectives de carrière pour l’actrice qui salue les propositions artistiques qui émergent de plus en plus en France "chez des chaînes comme Canal +, notamment".