Série TV La nouvelle série à succès à débarqué sur Netflix début avril. Et elle fait beaucoup de bruit

Tirée du livre éponyme, écrit par Jay Asher, "13 reasons why" déroule un pitch aussi imparable que poignant. Etudiante au lycée Liberty High, Hannah Baker a choisi de s'ouvrir les veines et de se donner la mort. Auparavant, elle a enregistré, façon old school sur des cassettes audio, différents messages revenant sur des épisodes de sa vie récente l'ayant poussé à commettre l'irréparable. Elle pointe aussi, à chaque reprise, un coupable. Son message, glaçant: "Si vous écoutez ceci, il est déjà trop tard. Je suis morte."

Les cassettes vont alors passer de main en main jusqu'à arriver dans celles de Clay, éperdument amoureux de la jeune Hannah qui le lui rendait d'ailleurs bien, même si les deux ados n'avaient pas vraiment trouvé les bons mots pour se rapprocher. Déstabilisé en constatant qu'il fait partie de cette terrible liste, Clay va peu à peu perdre les pédales, se rebeller, mais va surtout tenter d'élucider tout ce qu'a vécu son amie et lui faire justice. A sa façon.

Evidemment, les différents protagonistes de l'intrigue ne seront pas du même avis, eux qui pour des raisons diverses ne veulent pas se voir mêlés à cette tragédie. Certains arriveront cependant à se remettre en cause et à accepter le fait d'être à la base du tragique événement.

Parallèlement, les parents d'Hannah, au bord de la banqueroute, tenteront, eux aussi, de découvrir pourquoi leur fille s'est ôté la vie.


Un instantané de la vie dans les lycées américains

Au-delà du pitch dramatique, la série s'arrête aussi sur de nombreux sujets souvent dérangeants, voire tabous. Ainsi, pêle-mêle, elle s'attarde sur le suicide bien sûr, mais aussi l'alcoolisme chez les jeunes, le viol de jeunes filles, la starification des sportifs dans les lycées au détriment des autres, la différence...
La vie d'Hannah bascule à cause du comportement de ses condisciples. Harcelée, dénigrée avant d'être violée, la jeune ado perd peu à peu pied, tente même de lancer quelques SOS mais ne trouve aucune main tendue. Déjà perdue, elle rejettera également l'aide que Clay aurait tant voulu lui offrir.


Une scène de suicide qui divise

Celles et ceux qui ont terminé la série auront déjà découvert cette terrible scène lors de laquelle Hannah décide de s'ôter la vie. Très critiquée, la scène a eu le don de choquer beaucoup de monde aux Etats-Unis. Pourtant, selon Nic Sheff, l'un des scénaristes de la série, il fallait montrer cette scène. Pour lui, il fallait démontrer que le suicide n'était ni indolore ni pacifique, qu'il s'agit avant tout d'une fin violente et brutale de tous ses espoirs. Il aurait trouvé irresponsable de ne pas montrer cette scène qui permet, selon lui, de "dissiper le mythe de la dérive tranquille."

Au vu de la scène, on peut en tous les cas assurer que l'entreprise est bien réussie. Lorsqu'elle s'ouvre les veines dans la baignoire remplie d'eau, Hannah souffre. Vraiment. Elle souffre et agonise pendant que la vie la quitte petit à petit.

Une seconde saison ?

Si rien n'est encore officiellement prévu, il serait assez logique, au vu des événements de la fin de l'épisode 13, que la série connaisse une seconde saison. Il serait en effet plutôt frustrant pour les téléspectateurs d'en rester là dans le récit, alors que tant de choses sont encore ouvertes.