La chronique de la rédaction Voilà, c’est fait. Depuis ce matin, 1er juillet, plus question de tendre la main à Namur. Là où d’autres villes cadrent et réglementent la mendicité, Namur bannit carrément les “mancheurs”. Sans aucune distinction. Un commentaire d'Annick Hovine, journaliste du service 'Belgique'.

La suite à découvrir dans l'Edition abonnés (à partir de 4.83€ par mois).