La chronique de la rédaction

Cette semaine, le quotidien flamand "De Morgen" faisait une comparaison, assez cruelle, entre les performances économiques des Pays-Bas et la Belgique. Comparaison cruelle car le voisin néerlandais affiche une santé économique qui peut paraître insolente de ce côté-ci de la frontière. La Belgique est battue à plates coutures dans toutes les catégories.

La dette publique ? Celle de la Belgique semble accrochée à 106 % du produit intérieur brut alors qu’elle est de 62,7 % du PIB aux Pays-Bas.

Le taux de chômage ? Il est de 8 % chez nous mais de 5,3 % chez eux.

La croissance économique ? Elle est supérieure à 2 % du PIB outre-Moerdijk, elle toussote à 1,2 % dans nos contrées.

La pression fiscale ? Elle représente 47,5 % des revenus déclarés au pays de la frite et seulement 38,2 % dans celui de la tulipe.

Rivalité séculaire

Certes, la comparaison appelle à quelques nuances. Des économistes interrogés par le quotidien relèvent que les Pays-Bas ont plus durement souffert que la Belgique de la crise financière de 2008 et qu’ils n’ont toujours pas rattrapé leur retard pris sur leur voisin belge depuis lors. Les Néerlandais peuvent en outre compter sur leur réserve de gaz pour faire rentrer des ressources dont ne disposent pas les Belges. Une source qui n’est cependant pas intarissable : les réserves s’épuisent.

Il n’en reste pas moins que les bonnes performances économiques actuelles des Pays-Bas ont éveillé les jalousies en Flandre. Il ne faut, il est vrai, pas grand-chose pour les tirer de leur sommeil. Ces deux-là entretiennent en effet une drôle de relation - une relation qu’un thérapeute qualifierait sans peine de amour-haine. Pour comprendre, on pourrait la comparer aux relations que la Wallonie entretient avec la France. La différence, c’est que la petite Wallonie peut difficilement rivaliser avec sa voisine près de 20 fois plus peuplée. Et puis, il n’y a - au moins - jamais eu d’opposition religieuse entre les deux. On n’en dira pas autant entre la Flandre catholique et la Hollande calviniste.