La chronique de la rédaction

On a pu en sourire cette semaine. Les journaux ont, dans un bel ensemble, commenté le hit-parade des meilleures ventes d’albums en Belgique durant l’année écoulée - un classement publié par Ultrapop. Chacun s’est ainsi plu à souligner que jamais autant d’artistes belges n’avaient réussi à grimper dans le top 100 qu’en cette année 2016.

Il est cependant apparu rapidement que la notion d’artiste belge est assez élastique. En Flandre, l’artiste belge qui a le plus vendu d’albums en 2016, c’est K3 - mégastar au Nord du pays et chez le voisin néerlandais. Les trois jeunes chanteuses - la brune, la blonde et la rousse - trustent les premières places des hit-parades partout dans le Benelux. Partout sauf en Wallonie, où elles sont totalement inconnues. Pas la moindre trace des K3 dans le top 200. Pas plus d’ailleurs que de traces des Clouseau, TouristLeMC, Bazart et Dana Winner, les autres chanteurs belges présents dans le top 10 des albums les plus vendus en Flandre cette année.

(...)