La chronique de la rédaction

"Il est minuit moins 5". Le nouveau président de l’Union belge Gérard Linard a sonné l’alerte cette semaine après avoir rencontré des bonzes de l’UEFA qui lui ont dit que si le 20 novembre, ils ne recevaient pas un plan crédible de construction d’un stade national, ils se mettraient à chercher un plan B pour l’accueil de certains matchs de l’Euro 2020 - et que la Belgique serait dès lors privée de rencontres à domicile.

Le sort du projet dépend pour une bonne part du bon vouloir du gouvernement flamand - le parking C du Heysel sur lequel il devrait être construit est en effet situé à Grimbergen. Or la N-VA, qui fait la pluie et le beau temps dans l’exécutif nordiste, paraît bien peu pressée de faire un cadeau à la Ville de Bruxelles - propriétaire du terrain.

Les errements de ce projet immobilier ne sont cependant pas seulement dus à l’entêtante fracture communautaire qui balafre le paysage politique belge. Ils le sont sans doute davantage encore au duel sans merci auquel se livrent deux géants flamands de l’immobilier.