La chronique de la rédaction

Un commentaire de Boris Toumanov.

Lors de la séance de travail du Conseil aux droits de l’homme auprès du président de la Russie, un dialogue délirant s’est engagé entre Vladimir Poutine et Igor Borisov, membre dudit Conseil. M. Borisov a prétendu que "certaines personnes procèdent, à l’aide du système vidéo, à la collecte d’images des électeurs russes dans un but inconnu", sans préciser pour autant la nationalité de ces mystérieuses personnes.