La diplomatie pour les nuls Il a fallu le courage de la réalisatrice yéménite Khadija Al-Salami et, une fois de plus, le talent d’Elise Lucet dans " Envoyé spécial", pour qu’une guerre largement ignorée fasse soudainement irruption dans les foyers douillets de France et de Navarre (et de Belgique) : celle qui oppose, au Yémen, depuis 2014, les rebelles chiites houthis et les fidèles de l’ancien président Ali Abdallah Saleh au gouvernement d’Abdrabbo Mansour Hadi, que soutient une coalition de pays sunnites conduite par l’Arabie saoudite - et armée par l’Amérique et l’Europe.
(...)