La diplomatie pour les nuls

Une "Diplo pour les nuls" de Philippe Paquet.

C’est un Vladimir Poutine tout fraîchement auréolé du succès de "sa" Coupe du monde que Donald Trump a rencontré ce lundi à Helsinki. Rien n’est venu perturber le bon déroulement de la compétition : ni hooliganisme, ni, surtout, terrorisme. Pas même un zéphyr de contestation politique n’a soufflé sur les stades du tournoi, hormis ce coup d’éclat tenté presque à la dernière minute (en fait la cinquante-deuxième de la finale entre la France et la Croatie), dimanche, par quatre membres des Pussy Riot.