La diplomatie pour les nuls

On n’aurait jamais imaginé les conséquences de l’affaire Weinstein. De la BBC, où une rédactrice en chef claque la porte avec fracas pour dénoncer les inégalités salariales entre employés des deux sexes, à la cérémonie des Golden Globes, où des célébrités drapées de noir se dressent contre les abus dont les femmes sont victimes, la vague d’indignation soulevée par l’odieux comportement du baron déchu d’Hollywood prend les dimensions d’un tsunami.

A tel point que le fémininement correct est d’ores et déjà délirant.