La diplomatie pour les nuls Passant en revue la galerie des portraits des présidents américains, on voit défiler de grandes figures : George Washington, Thomas Jefferson, Andrew Jackson, Abraham Lincoln, Theodore Roosevelt, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Dwight Eisenhower, Lyndon Johnson... On a toujours du mal à se faire à l'idée qu'il faudra donc ajouter bientôt aux quarante-quatre tableaux Donald Trump. On fait un effort, on se dit que ce n'est pas la première fois qu'un homme n'ayant ni le profil ni les qualités entre à la Maison-Blanche, on essaie de se convaincre que, parfois, la fonction crée la personnalité, mais non, là, on n'y arrive pas.
(...)