La diplomatie pour les nuls

Cela fait belle lurette que la liberté d’expression est un vain mot en Chine...

Cette fois, c’est une application d’actualités en ligne, "Jinri Toutiao" ("A la Une aujourd’hui"), qui est temporairement bloquée parce qu’elle offre la possibilité à ses quelque 200 millions d’utilisateurs d’échanger des textes et vidéos au contenu parfois licencieux.