La diplomatie pour les nuls La Journée internationale de la Femme, le 8 mars, a souvent été célébrée de manière très particulière au Congo-Kinshasa. A plusieurs reprises, des agents de police y ont vu une bonne occasion de donner une leçon de dignité féminine aux gourgandines ayant adopté le pantalon ou la mini-jupe au détriment du pagne (introduit par la colonisation) - même si la crise économique a mis ce dernier hors d’atteinte de nombreuses Congolaises, qui doivent se rabattre sur la friperie. Ils les ont donc dénudées dans la rue en déchirant les vêtements litigieux. L’exemple policier a, à plusieurs reprises, été copié par des enfants des rues, persuadés que le pagne est " obligatoire" pour les femmes le 8 mars.
...