La diplomatie pour les nuls

Le futur secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a négocié son départ d’ExxonMobil, dont il était le CEO, pour la bagatelle de 180 millions de dollars.

Ainsi libéré, il pourra rejoindre un gouvernement que Donald Trump a voulu "anti-establishment" (!), mais il ne devrait pas être exagérément dépaysé puisque la présence de quelques milliardaires donnera à ce Conseil des ministres des allures de conseil d’administration.

(...)