La diplomatie pour les nuls

Mardi, après avoir rencontré Donald Trump, Emmanuel Macron s’est déclaré favorable à la renégociation de l’accord nucléaire passé avec l’Iran. Il le verrait volontiers fondu dans un accord plus vaste qui se ferait fort de brider "l’influence régionale" de Téhéran. On imagine l’empressement des dirigeants iraniens à signer un document qui ferait interdiction aux héritiers de l’Empire perse de défendre leurs intérêts au Moyen-Orient.